ConnexionAccueil Menu
0

MTL023Son portrait de fan

Pseudo : MTL023 (=> Voir son profil InnaNet <=)
Portrait réalisé le : 05/07/2011

Depuis quand aimes-tu Mylène Farmer ? Quel a été le déclic ?
Si l’on remonte au plus loin, depuis l’âge de quatre ans. Mais je suis véritablement devenue très aimante de son travail à l’âge de sept ans. Mon déclic ? "Pourvu qu’elles soient douces" d’abord. J’adorais la chanson, on m’a fait voir le clip, le reste a suivis son cours.

26 ans de carrière, 5 séries de concerts, 7 albums studios, environ 100 titres à son actif : en aurait t-il pu en être autrement, ou cela fait t’il parti de son univers ?
Que penses-tu de ce coté restrictif ?

Je pense que cela fait partie d’elle, et son côté restrictif ne me dérange pas. Bien au contraire. Il me plait. C’est aussi pour cela que j’apprécie aussi sa personnalité, parce qu’elle est suffisante à elle-même.

Sa démesure te gêne-t-elle ou la prends-tu comme de l’autodérision ?
Le Stade de France était-il un "passage obligé" ?
Imagines-tu Mylène Farmer faire une série de concerts à l’Olympia ?

Très honnêtement, je regrette les concerts en province. J’aurais pu avoir le bonheur de la voir en concert déjà. Il m’a fallu attendre le permis et bien sur, la voiture. Aujourd’hui, j’attends son prochain concert de pied ferme.Je n’ai pas la sensation qu’elle fasse dans la démesure... La stade de France, à mon sens, elle le mérite largement ! Pour ce qui est de l’Olympia, je n’ai pas d’avis à donner, parce que je ne vois ni inconvénients ni avantages, c’est à elle de choisir.

Que penses-tu de l’image de fanatiques et d’hystériques qu’a son public ?
Trouves-tu cette image justifiée ?

Je peux comprendre que certaines personnes soient littéralement hystériques et fanatique de Mylène Farmer. C’est une grande personne et un grand personnage. Cependant, je suis triste pour ces "fans" qui s’identifient peut-être de trop, au point d’en perdre leur propre personnalité.

Quelle place a-t-elle dans ta vie de tous les jours ?
Cette place a-t-elle évoluée au fil des années ?

Dans ma vie de tous les jours... Je l’écoute au moins une fois par jour. Et je la vois tous les jours, car j’ai un très grand poster d’elle encadré dans ma chambre. Sa place a évolué dans le sens où j’ai grandie et que je ne suis pas la petite fille complètement hébétée devant ma tv...J’adore le travail de Mylène Farmer et j’ai grandis avec elle dans un sens.

Es-tu collectionneur ?
Je l’ai été, mais je n’ai pas les moyens de tout avoir (notamment le plus cher)... Mais ce que je peux avoir, je me l’offre.

Quel rapport entretiens-tu avec les autres fans ?
Je connais peu de grands fans de Mylène Farmer.

Trouves-tu que le public de Mylène est, comme elle le dit elle-même, «très exigeant» ? Penses-tu l’être ?
Oui, le public l’est, j’en suis convaincue. Le public est souvent à l’image de l’artiste. Elle est exigeante avec elle-même, le public l’est avec elle. En ce qui me concerne, je n’ai pas d’exigence proprement parlé... Je ne juge pas son travail. Je sais ce que j’aime et ce que j’aime moins.

Peut-on prétendre bien te connaître en ignorant cette passion ?
Non, ignorer que j’aime son univers et son travail, c’est ne pas me connaitre. Car c’est souvent l’une des premières choses que l’on sait de moi.

A l’inverse, connaître l’univers de Mylène Farmer, est-ce déjà beaucoup te connaître ?
Mylène est une partie de moi, pas l’intégralité. J’ai grandis avec son travail, mais elle ne me résume pas.

Comment souhaiterais-tu voir Mylène évoluer au niveau musical ?
Je n’ai pas de souhait. Sa musique évolue avec elle et c’est à nous de nous adapter (on aime ou l’on n’aime pas) et pas le contraire.

Penses-tu que Mylène a tort de se concentrer presque à 100% sur ses séries de concerts depuis 2005, et de délaisser ainsi la promotion d’un album et la réalisation de clips ?
La promotion, non, je ne considère pas que cela soit un problème. Pour les clips, j’avoue que je les trouve -mais ce n’est que mon avis- moins bons. Même si, heureusement, l’on retrouve toujours sa touche personnelle, ce petit quelque chose qui fait que l’on sait que c’est aussi son travail.

Les références littéraires et cinématographiques de son univers t’ont-elles permis de découvrir des auteurs, des films, des œuvres que tu ne connaissais pas ?
Tout à fait.

Interprète, compositrice, actrice, écrivain, dessinatrice, productrice, parfois scénariste... y’a t-il pour toi une ombre à ce tableau ?


Quelle est la partie de son univers qui te fait le plus rêver ? Ses mots, la musique de Laurent Boutonnat, son physique peut être... ?
Je reconnais que le couple Farmer-Boutonnat est ce qui pour moi, a le plus aboutie à des oeuvre s formidables.

Désires-tu un jour la croiser "hors contexte artistique", dans la rue par exemple, ou bien est-ce que pour toi cela casserait-il quelque chose dans ta passion ?
Non, ça me plairait bien sur. Mais je ne suis pas certaine de l’aborder. J’aurais trop peur de la déranger. L’unique plaisir des yeux suffirait à former un grand bonheur.