ConnexionAccueil Menu
0

NoctuLSon portrait de fan

Pseudo : NoctuL (=> Voir son profil InnaNet <=)
Portrait réalisé le : 03/09/2012

Depuis quand aimes-tu Mylène Farmer ? Quel a été le déclic ?
J’avais 8/9 ans. J’ai été envoûtée par le clip et la musique de XXL.

26 ans de carrière, 5 séries de concerts, 7 albums studios, environ 100 titres à son actif : en aurait t-il pu en être autrement, ou cela fait t’il parti de son univers ?
Que penses-tu de ce coté restrictif ?

Je pense que MF est une vraie artiste et que l’art doit être rare. C’est un processus personnel et même intime. Il faut du temps pour penser, écrire, construire. Et personnellement, 100 titres je trouve ça déjà assez extraordinaire.

Sa démesure te gêne-t-elle ou la prends-tu comme de l’autodérision ?
Le Stade de France était-il un "passage obligé" ?
Imagines-tu Mylène Farmer faire une série de concerts à l’Olympia ?

Je ne vois ni démesure (au sens péjoratif en tout cas) ni autodérision dans ses concerts. Elle les vit et les fait vivre à son public. La mise en scène la déshinibe et la transcende. Bien que n’ayant pas assisté aux xoncerts du Stade de France, il s’en dégage une certaine intimité (au moins proximité)dans les échanges entre MF et le public. Au final, c’est bien cette relation particulière qui compte, plus que le lieu (Stade de France, Olympia ... salon, oserai-je dire).

Que penses-tu de l’image de fanatiques et d’hystériques qu’a son public ?
Trouves-tu cette image justifiée ?

Sans nier l’existence de fans extrêmes, je crois surtout que c’est une image développée essentiellement par le média TV. Cela relève plus de l’amusement public que du journalisme. Se pose aussi la question de la normalité et de la stygmatisation de l’autre. L’intolérance rassure trop souvent.

Quelle place a-t-elle dans ta vie de tous les jours ?
Cette place a-t-elle évoluée au fil des années ?

Je dirai que ma passion pour MF est comme une vague. Elle va et elle vient. Tantôt marée basse, tantôt marée haute. Mais heureusement pour le petit poisson que je suis, il n’y a jamais de sécheresse.

Es-tu collectionneur ?
Pas du tout.

Quel rapport entretiens-tu avec les autres fans ?
... aucun ... mis à part peut-être sur le forum d’Inna.net.

Trouves-tu que le public de Mylène est, comme elle le dit elle-même, «très exigeant» ? Penses-tu l’être ?
Exigeant, oui clairement. Parfois un peu capricieux aussi. Je pense qu’on attend tous, plus ou moins, un certain niveau d’écriture dans les textes de MF comme dans les compositions de LB. Le public est aussi très attentif au visuel entourant cet univers. Mais c’est réciproque, MF attend une curiosité intellectuelle de la part de son public. Cf Préface française d’A. Huxley - Le meilleur des mondes.

Peut-on prétendre bien te connaître en ignorant cette passion ?
Non ... mais qui me connaît vraiment ?

A l’inverse, connaître l’univers de Mylène Farmer, est-ce déjà beaucoup te connaître ?
Non, mais cela donne des clés (j’aime bien les "non, mais ..." et les parenthèses).

Comment souhaiterais-tu voir Mylène évoluer au niveau musical ?
Que MF évolue comme elle le souhaite, j’espère simplement que ses créations me séduiront toujours autant.

Penses-tu que Mylène a tort de se concentrer presque à 100% sur ses séries de concerts depuis 2005, et de délaisser ainsi la promotion d’un album et la réalisation de clips ?
Je me moque de la promo (même si la voir, fais toujours plaisir). Les clips sont peut-être moins attrayants depuis quelques années. Encore que j’en aime beaucoup parmi(Fuck them all, QI, Dégénération, Si j’avais au moins ..., Appelle mon numéro, Lonely Lisa, Leila).

Les références littéraires et cinématographiques de son univers t’ont-elles permis de découvrir des auteurs, des films, des œuvres que tu ne connaissais pas ?
Pour partie, clairement, et je l’en remercie.

Interprète, compositrice, actrice, écrivain, dessinatrice, productrice, parfois scénariste... y’a t-il pour toi une ombre à ce tableau ?
Il ne faut pas se perdre.

Quelle est la partie de son univers qui te fait le plus rêver ? Ses mots, la musique de Laurent Boutonnat, son physique peut être... ?
Arf, c’est dur, c’est un tout indissociable. Pour ne pas avoir à choisir, je dirai ses silences.

Désires-tu un jour la croiser "hors contexte artistique", dans la rue par exemple, ou bien est-ce que pour toi cela casserait-il quelque chose dans ta passion ?
Bien que cela soit hautement improbable, je serai tout simplement impressionnée de voir Mylène Farmer.