ConnexionAccueil Menu
0

AudreyMFfanDu67Son portrait de fan

Pseudo : AudreyMFfanDu67 (=> Voir son profil InnaNet <=)
Portrait réalisé le : 18/11/2012

Depuis quand aimes-tu Mylène Farmer ? Quel a été le déclic ?
J’ai toujours aimé, je me souviens très bien de Maman à tort à la TV et j’adorais Tristana, Allan, Sans contrefaçon. Mais je suis fan depuis Désenchantée. C’était le déclic. Les paroles, l’air, et le contexte dans lequel j’étais ont fait que...

26 ans de carrière, 5 séries de concerts, 7 albums studios, environ 100 titres à son actif : en aurait t-il pu en être autrement, ou cela fait t’il parti de son univers ?
Que penses-tu de ce coté restrictif ?

Ca ne me derange pas, et sans celà peut être que les résultats auraient été moins bons...

Sa démesure te gêne-t-elle ou la prends-tu comme de l’autodérision ?
Le Stade de France était-il un "passage obligé" ?
Imagines-tu Mylène Farmer faire une série de concerts à l’Olympia ?

J’ai aimé le SDF car elle est totalement capable de le maitrisé. Une imensité qui a su être intime. De plus j’ai vu des concerts de cette tournée en salle donc c’était juste magique! J’aimerai beaucoup qu’elle fasse des concerts à l’Olympia le jour où physiquement les grandes salles n’iront plus...mais cela risque de rester un rêve...

Que penses-tu de l’image de fanatiques et d’hystériques qu’a son public ?
Trouves-tu cette image justifiée ?

Cette image me gène car c’est l’image qui est renvoyée au grand public, alors qu’il y a bien plus de fans (actifs, créatifs, productifs,ou simples admirateurs) que de fanatiques aux comportements douteux...

Quelle place a-t-elle dans ta vie de tous les jours ?
Cette place a-t-elle évoluée au fil des années ?

Elle a une place presque tous les jours de ma vie, à plus faible ou forte dose, ça dépend des actues ou des moments creux. J’ai grandi avec elle, elle a grandi avec nous...Elle fait parti de ma vie, comme un membre de ma famille.

Es-tu collectionneur ?
Non mais j’ai le collector du SDF, car le transi je le voulais! J’aurai aimé avoir la marionnette de Sans-contrefaçon, mais c’est tout.

Quel rapport entretiens-tu avec les autres fans ?
Je parle avec des fans de partout, de Mylène, de tout, de rien, et de beaucoup. Au final, on parle majoritairement de choses qui n’ont rien à voir avec Mylène! Sinon lors des tournées je parle à tous, comme une grande famille que nous sommes!

Trouves-tu que le public de Mylène est, comme elle le dit elle-même, «très exigeant» ? Penses-tu l’être ?
C’est clair! Elle reste gentille! On est des raleurs de première! Même si moi je râle peu, car je sais qu’il en faut pour tous les goûts et pour tous, quand j’aime pas je le dis. Mais je reste correcte. Il faut savoir être critique mais dans le respect, c’est mon cas.

Peut-on prétendre bien te connaître en ignorant cette passion ?
Non, même si je suis loin d’en parler à toutes les sauces.

A l’inverse, connaître l’univers de Mylène Farmer, est-ce déjà beaucoup te connaître ?
Sans le connaitre, non. Mais ceux qui le comprenne, me connaissent forcement plus que je ne me dévoile.

Comment souhaiterais-tu voir Mylène évoluer au niveau musical ?
Qu’elle assume que sa voix soit devenue plus grave (comme sur Leila) et qu’elle revienne à un son pop-rock. Travailler avec Laurent pour les mélodies, mais avec d’autres à présent pour les compos.

Penses-tu que Mylène a tort de se concentrer presque à 100% sur ses séries de concerts depuis 2005, et de délaisser ainsi la promotion d’un album et la réalisation de clips ?
Oui et non. Ca ne l’empèche pas de vendre, mais on la voit très peu du coup...

Les références littéraires et cinématographiques de son univers t’ont-elles permis de découvrir des auteurs, des films, des œuvres que tu ne connaissais pas ?
De découvrir un peu, d’approfondir beaucoup. Mais je ne m’y consacre pas énormément non plus.

Interprète, compositrice, actrice, écrivain, dessinatrice, productrice, parfois scénariste... y’a t-il pour toi une ombre à ce tableau ?
Non, au contraire ce tout la fait ELLE

Quelle est la partie de son univers qui te fait le plus rêver ? Ses mots, la musique de Laurent Boutonnat, son physique peut être... ?
Ses mots, ses yeux, sa sensibilité, la scène...le reste ensuite mais je ne jette rien!

Désires-tu un jour la croiser "hors contexte artistique", dans la rue par exemple, ou bien est-ce que pour toi cela casserait-il quelque chose dans ta passion ?
Ca ne casserait rien,ce serait magique, mais je ne sais pas si j’oserai lui parler... Je suis timide! Mais parler avec elle, simplement, serait un rêve.