ConnexionAccueil Menu
0

Libertin86Son ancien portrait de fan

Pseudo : Libertin86
Date : 22 avril 2006
Prénom : Simon
Sexe : M
Région/Département : Gers
Année de naissance : 1986

Son « Je-Suis-Une-Déesse-Je-Le-Montre » te gêne t’il ou le prends-tu comme une auto-dérision ?
Non, cela ne me gêne pas, d’autant qu’elle semble l’assumer parfaitement. Et puis il faut tout de même avouer en restant objectif qu’à regarder sa carrière, elle peut se permettre cette attitude…

Que penses-tu de l’image de fanatiques et hystériques qu’ont ses fans ? Trouves-tu cette image justifiée ?
Cette image est celle véhiculée par les médias. Malheureusement, comme les médias ont un pouvoir absolu, c’est cette image qui reste gravée chez la plupart. Cependant, on trouve aussi des fans hystériques d’autres artistes que Mylène, mais on en parle moins, c’est tout. C’est pour cela que cette image n’est pas totalement justifiée pour moi. Je dis « totalement », car les fans de Mylène ont un goût assez prononcé pour la démesure et l’excès, comme Mylène elle-même, sans doute… A noter que mon détachement ne veut pas dire que je m’exclue entièrement du lot !

Depuis quand aimes-tu Mylène Farmer ? Quel a été le déclic ?
J’aime Mylène depuis environ 8 ans. Le déclic a été tout bête : la fascination, un après-midi morne, devant la radio, pour une chanson… C’était « Libertine »… J’en suis resté béat d’admiration (c’est d’ailleurs toujours ma chanson préférée), et depuis, Mylène me suit !

Comment souhaiterais-tu voir Mylène évoluer au niveau musical ?
Je ne sais pas trop… Je dirai que c’est à elle de voir et à savoir nous surprendre une fois de plus… J’avoue avoir été relativement déçu quand même par « Avant Que l’Ombre », j’ai trouvé que Mylène y stagnait quelque peu…

Que penses-tu des compositions de Mylène ?
De manière générale, bof… Il faut dire, à sa décharge, qu’égaler Laurent Boutonnat en cette matière est presque mission impossible ! Cependant, j’aime assez « Serais-tu-là ? » et « L’amour n’est rien ».

20 ans de carrières, trois séries de concerts, 6 albums, moins de 100 titres à son actifs : en aurait t-il pu en être autrement, ou cela fait t’il parti de son univers ? Que penses-tu de ce coté restrictif ?
C’est Mylène, voilà tout… Elle a toujours fonctionné ainsi. Et même si beaucoup de fans réclament plus de présence de sa part, je suis sûr qu’ils seraient déçus, voire choqués, si Mylène se mettait à apparaître toutes les semaines à la télé et à donner des interviews à tort et à travers… Ce ne serait plus elle… Personnellement, qu’elle ne change rien… 

Quelle place a t-elle dans ta vie de tous les jours ?
Cela dépend… J’ai mes périodes Mylène et d’autres sans. Je suis assez « cyclothymique », j’aime varier. Je l’écoute tout de même plus ou moins tous les jours, mais plus particulièrement quand j’ai le spleen (ce qui est assez fréquent…)… Donc finalement, c’est Mylène presque tous les jours…

Es-tu collectionneur ?
Non. Pour dire, la seule chose un peu insensée (si on peut dire…) que j’ai fait, c’est acheter en double « L’amour n’est rien » en single… Je possède néanmoins quelques pièces rares, mais que mon oncle, DJ dans les années 80, m’a donné, comme le maxi de « Libertine » Spécial DJ (le noir, avec le remix special club) et le maxi avec la robe orange, les maxis de « On est tous des Imbéciles », de « Maman a tort », et quelques autres. Mais si on ne me les avait pas donnés, je ne les aurais pas achetés…

Quel rapport entretiens-tu avec les autres fans ?
Quasiment inexistants, je n'en connais que très peu personnellement...

Peut t-on prétendre bien te connaître en ignorant cette passion ?
A l’inverse, connaître l’univers de Mylène Farmer, est-ce déjà beaucoup te connaître ?
Question intéressante…
Oui, tout à fait, on peut me connaître sans savoir que je suis fan. Cependant, on se doute souvent que je suis fan… Vu que le fait que je suis gay se voit, paraît-il, comme le nez au milieu de la figure, on y associe souvent Mylène, ce qui, en plus, n’est pas faux… Mais si on sait que Mylène a un univers bien à elle, empreint surtout de mélancolie et de tristesse, on peut aussi connaître mon état d’esprit, qui est le même…

Les références littéraires et cinématographique de son univers t’on t-il permis de découvrir des auteurs, des films, des œuvres que tu ne connaissais pas ?
Je ne crois pas… Mes références, je n’ai pas eu besoin de Mylène pour les découvrir. Et même si on en a quelques unes en commun (Lévi, Nothomb, Sogyal Rimpoché…), je n’ai pas attendu que Mylène dise qu’elle aimait pour les connaître.

Interprète, compositrice, actrice, écrivain, dessinatrice, productrice, parfois scénariste… y’a t-il pour toi une ombre à ce tableau ?
Ce n’est pas à moi d’en juger, c’est à Mylène… Et comme de toute manière, on dit qu’il ne faut rien regretter…

Quelle est la partie de son univers qui te fait le plus rêver ? Ses mots, la musique de Laurent Boutonnat, son physique peut être…?
Tout / Mylène, c’est un tout, chaque parcelle de son univers l’a façonnée, de manière et à des époques différentes… Tout me fait donc (plus ou moins) rêver…

Enfin, un petit mot pour Mylène qui lira sûrement cette page ?
Mylène...