ConnexionAccueil Menu
0

OverloadSon portrait de fan

Pseudo : Overload (=> Voir son profil InnaNet <=)
Portrait réalisé le : 14/10/2013

Depuis quand aimes-tu Mylène Farmer ? Quel a été le déclic ?
1999. J’avais déjà accroché quand la version Live de Rêver avait été diffusée sur Bel RTL (Belgique). Son émotion m’avait touché. Mais c’est surtout avec l’Âme-Stram-Gram, quelques années plus tard, que tout a commencé...

26 ans de carrière, 5 séries de concerts, 7 albums studios, environ 100 titres à son actif : en aurait t-il pu en être autrement, ou cela fait t’il parti de son univers ?
Que penses-tu de ce coté restrictif ?

Je pense que ça vaut le coup d’attendre qu’elle ait des idées et prépare tout ça. Je préfère la qualité à la quantité.

Sa démesure te gêne-t-elle ou la prends-tu comme de l’autodérision ?
Le Stade de France était-il un "passage obligé" ?
Imagines-tu Mylène Farmer faire une série de concerts à l’Olympia ?

Mylène à l’Olympia. Non, ça ne colle pas xD. Pour le stade de France, je prends ça pour une revanche à toutes ces personnes et les radios qui la snobent depuis des années maintenant. Dans cette période de succès éphémère, ça fait du bien. Et sa notoriété (méritée) en sort grandie.

Que penses-tu de l’image de fanatiques et d’hystériques qu’a son public ?
Trouves-tu cette image justifiée ?

Cela m’amuse. Cette image est justifiée selon les cas. Mais la plupart des gens savent qu’il s’agit d’une minorité de personnes. C’étaient pas 15.000 tentes qui ont été déployées devant Bercy en septembre ;-) Un peu comme la gaypride: on ne filme que les excentriques... Mais j’ai pas choisi le bon exemple xD

Quelle place a-t-elle dans ta vie de tous les jours ?
Cette place a-t-elle évoluée au fil des années ?

Elle a une place très importante. C’est bête à dire, mais elle reste une valeur sûr. Quand tout va mal, j’écoute ses chansons sombres et bizarrement, elle m’apporte du réconfort. Est-ce parce que je me dis qu’elle a l’air bien plus mal en point que moi? XD

Es-tu collectionneur ?
Non.

Quel rapport entretiens-tu avec les autres fans ?
Aucun, je n’en connais pas beaucoup, malheureusement.

Trouves-tu que le public de Mylène est, comme elle le dit elle-même, «très exigeant» ? Penses-tu l’être ?
Il est exigeant car il sait ce qu’il a eu par le passé. On regarde, on regarde, on regarde encore, on idéalise et on se met en tête qu’elle ira plus loin, plus haut la fois d’après. Mais tout ça reste une histoire de goût. J’espère juste qu’elle se fout de ces avis de frustrés.

Peut-on prétendre bien te connaître en ignorant cette passion ?
Non.

A l’inverse, connaître l’univers de Mylène Farmer, est-ce déjà beaucoup te connaître ?
Non plus ^^

Comment souhaiterais-tu voir Mylène évoluer au niveau musical ?
Comme elle l’aura décidé, ça m’ira.

Penses-tu que Mylène a tort de se concentrer presque à 100% sur ses séries de concerts depuis 2005, et de délaisser ainsi la promotion d’un album et la réalisation de clips ?
On regarde encore les clips ? Sur Vevo oui... Mais l’engouement n’est plus du tout le même qu’il y a 15-20 ans. Je pense qu’elle a donc raison de réserver plus de financement à ses spectacles que dans des clips qui ne rapportent plus du tout autant qu’avant.

Les références littéraires et cinématographiques de son univers t’ont-elles permis de découvrir des auteurs, des films, des œuvres que tu ne connaissais pas ?
Oui et je pense que c’est l’un de ses buts.

Interprète, compositrice, actrice, écrivain, dessinatrice, productrice, parfois scénariste... y’a t-il pour toi une ombre à ce tableau ?
Oui, je pense qu’elle n’est peut-être pas assez soutenue pour se lancer dans certains projets comme le film l’Ombre des autres qui aurait pu être une belle petite oeuvre.

Quelle est la partie de son univers qui te fait le plus rêver ? Ses mots, la musique de Laurent Boutonnat, son physique peut être... ?
Je pense que c’est la combinaison, le duo qu’elle forme avec Laurent. Sa musique est peut-être un peu datée, je m’en bats l’oeil. Elle résonne toujours pour moi comme très belle. Quelques accords, une mélodie et c’est parti.

Désires-tu un jour la croiser "hors contexte artistique", dans la rue par exemple, ou bien est-ce que pour toi cela casserait-il quelque chose dans ta passion ?
Je pense que ça ne changerait rien. Une envie ? Par hasard pourquoi pas.