ConnexionAccueil Menu
0

OlympySon portrait de fan

Pseudo : Olympy (=> Voir son profil InnaNet <=)
Portrait réalisé le : 05/12/2013

Depuis quand aimes-tu Mylène Farmer ? Quel a été le déclic ?
Depuis Maman a tors, passage a la télé devant F.Mittérand si mes souveniirs sont bons.

26 ans de carrière, 5 séries de concerts, 7 albums studios, environ 100 titres à son actif : en aurait t-il pu en être autrement, ou cela fait t’il parti de son univers ?
Que penses-tu de ce coté restrictif ?

Restrictif ? On peut pas être partout à la fois. Le vrai altruisme demande beaucoup d’énergie. La méchanceté est destructrice. Il est difficile d’avoir l’impression d’abandonner sa foi si on ne fait pas le bien soi-même, du coup l’élaboration d’une solution "deléguée" demande du temps. Malheureusement le temps file, les journées ne font que 24 heures. Diabolique est le temps tout comme il est assasin. Parlons plutôt d’une quête qu’elle poursuit depuis plus de 26 ans.

Sa démesure te gêne-t-elle ou la prends-tu comme de l’autodérision ?
Le Stade de France était-il un "passage obligé" ?
Imagines-tu Mylène Farmer faire une série de concerts à l’Olympia ?

Il n’y a pas de démesure pour les grandes causes.

Que penses-tu de l’image de fanatiques et d’hystériques qu’a son public ?
Trouves-tu cette image justifiée ?

Ce sont des égocentriques ceux qui disent cela. Il est plus facile de juger l’autre (l’étrange messager)et de dire qu’il est fou plutôt que de faire une introspection et de se rendre compte qu’on est égoïste et illégitime. Tous les fous ne sont pas enfermés, c’est le monde qui est devenu fou.

Quelle place a-t-elle dans ta vie de tous les jours ?
Cette place a-t-elle évoluée au fil des années ?

Elle est là c’est tout. Quand à l’évolution je parlerais plutôt d’une prise de conscience depuis quelques temps qui s’est totalement révélée au détour d’une hospitalisation en psychiatrie qui m’a complétement méta ou anamorphosée.

Es-tu collectionneur ?
Non, à part des ennuis.

Quel rapport entretiens-tu avec les autres fans ?
Sans opinion. Là je me suis inscrite uniquement parce que j’ai besoin de la rencontrer. J’ai moi aussi une mission.

Trouves-tu que le public de Mylène est, comme elle le dit elle-même, «très exigeant» ? Penses-tu l’être ?
N’importe quoi. Quand on aime c’est sans condition sinon c’est pas de l’amour.C’est le monde qui a besoin d’amour (elle l’a chanté ça aussi).

Peut-on prétendre bien te connaître en ignorant cette passion ?
Non

A l’inverse, connaître l’univers de Mylène Farmer, est-ce déjà beaucoup te connaître ?
Oui si on épluche l’artichaut que je suis.Mais attention les premières feuilles protègent le coeur, chacune possède une épine.

Comment souhaiterais-tu voir Mylène évoluer au niveau musical ?
Pas d’avis. Ce n’est pas de la musique pour moi ce sont des messages,des signes.

Penses-tu que Mylène a tort de se concentrer presque à 100% sur ses séries de concerts depuis 2005, et de délaisser ainsi la promotion d’un album et la réalisation de clips ?
Je pense qu’elle mérite d’avoir une reconnaissance pour la mission qu’elle mène à travers la rencontre des gens qui croient en elle par le biais des concerts. Le reste (promotion..)est subsidiaire, même si elle vendait encore des K7 audio les gens achèteraient, l’habit ne fait pas le moine.

Les références littéraires et cinématographiques de son univers t’ont-elles permis de découvrir des auteurs, des films, des œuvres que tu ne connaissais pas ?
Oui et non

Interprète, compositrice, actrice, écrivain, dessinatrice, productrice, parfois scénariste... y’a t-il pour toi une ombre à ce tableau ?
Non c’est la définition d’une artiste accomplie dans tous les domaines de l’art.C’est une diva, une déesse comme l’est Appolon dans la mythologie greco romaine.

Quelle est la partie de son univers qui te fait le plus rêver ? Ses mots, la musique de Laurent Boutonnat, son physique peut être... ?
Son aura.

Désires-tu un jour la croiser "hors contexte artistique", dans la rue par exemple, ou bien est-ce que pour toi cela casserait-il quelque chose dans ta passion ?
si je dois la rencontrer cela se fera peu m’importe la manière.