ConnexionAccueil Menu
0

SurehandSon portrait de fan

Pseudo : Surehand (=> Voir son profil InnaNet <=)
Portrait réalisé le : 31/03/2014

Depuis quand aimes-tu Mylène Farmer ? Quel a été le déclic ?
Depuis le 17 avril 1991 pour être précis. Obligé une fois de plus de passer la soirée devant "Sacrée soirée" et J-P Foucault, je découvre une splendide jeune femme qui délivre une chorégraphie percutante sur une mélodie entêtante, et des paroles qui me touchent (même si depuis elles ont pris un autre sens) : Mylène était entrée dans ma vie avec "Désenchantée"

26 ans de carrière, 5 séries de concerts, 7 albums studios, environ 100 titres à son actif : en aurait t-il pu en être autrement, ou cela fait t’il parti de son univers ?
Que penses-tu de ce coté restrictif ?

Restrictif? Non, je ne trouve pas ça restrictif, il y a des artistes plus prolifiques que d’autre, voilà tout. Et mieux vaut la qualité que la quantité.

Sa démesure te gêne-t-elle ou la prends-tu comme de l’autodérision ?
Le Stade de France était-il un "passage obligé" ?
Imagines-tu Mylène Farmer faire une série de concerts à l’Olympia ?

Si on parle des concerts, ça ne me gêne aucunement! C’est un plaisir d’en prendre plein les mirettes en live! Elle a relevé le défi du Stade de France avec brio, maintenant quant au fait d’être un passage obligé, je ne crois pas. Et l’Olympia, n’ayant jamais mis les pieds dans cette salle, je suis mal placé pour répondre, mais pourquoi pas?

Que penses-tu de l’image de fanatiques et d’hystériques qu’a son public ?
Trouves-tu cette image justifiée ?

Elle est justifiée dans le sens où c’est souvent cette catégorie de fans que l’on retrouve dans les médias, ceux qui n’ont aucune mesure, qui se sentent obligés de la défendre bec et ongles en étant souvent aussi agressifs que ceux qui l’attaquent. Je me considère comme un fan modéré, mais malgré cela je subis moi-même régulièrement les attaques ou les railleries dès que j’aborde le "sujet Farmer". Et à nouveau je pense à cause des groupies hystériques sans cervelles...

Quelle place a-t-elle dans ta vie de tous les jours ?
Cette place a-t-elle évoluée au fil des années ?

Etant ado lorsque je l’ai découverte, j’ai viré dans l’excessif, mais ça n’a (heureusement) pas duré. Elle est toujours présente, je crois que j’ai une chanson pour chaque moment ^^. Mais je ne suis pas un maniaque, j’écoute beaucoup d’autres artistes, et plusieurs semaines sans écouter Mylène, c’est normal, non?

Es-tu collectionneur ?
Des albums uniquement.

Quel rapport entretiens-tu avec les autres fans ?
Je n’en connais pas... Je connais quelques personnes qui l’apprécient sans être fan, et c’est tout.

Trouves-tu que le public de Mylène est, comme elle le dit elle-même, «très exigeant» ? Penses-tu l’être ?
Trop exigeant : "Elle aurait du faire ça", "elle n’aurait pas du faire ça"... Elle fait ce qu’elle veut! Suivra ou suivra pas, après c’est à chacun de voir et de choisir! Je n’aime pas certains de ses morceaux, ce n’est pas pour ça que j’ai cessé de la suivre, je respecte ses chois artistiques.

Peut-on prétendre bien te connaître en ignorant cette passion ?
Oui.

A l’inverse, connaître l’univers de Mylène Farmer, est-ce déjà beaucoup te connaître ?
Peut-être. Question difficile, est-ce l’univers Farmerien qui m’a influencé, ou étais-je déjà comme ça avant?

Comment souhaiterais-tu voir Mylène évoluer au niveau musical ?
De nouveau, elle fait ce qu’elle veut. Mais pourquoi pas une série de concert plus intimistes, ou un album avec accompagnement guitare sèche/piano? On peut rêver...

Penses-tu que Mylène a tort de se concentrer presque à 100% sur ses séries de concerts depuis 2005, et de délaisser ainsi la promotion d’un album et la réalisation de clips ?
Pas du tout! La réalisation des clips est confiée à des gens de grand talent, et pour la promotion, et bien, en a t’elle vraiment besoin?

Les références littéraires et cinématographiques de son univers t’ont-elles permis de découvrir des auteurs, des films, des œuvres que tu ne connaissais pas ?
J’avais commencé à lire Poe peu avant de la connaitre, et pour le reste je n’ai jamais été un grand amateur de poésie, même si j’ai quand même lu Baudelaire après avoir entendu "l’horloge" qui m’a profondément touché (suite à un événement familial). Pour le cinéma, c’est plutôt l’univers Boutonnat qui m’a influencé.

Interprète, compositrice, actrice, écrivain, dessinatrice, productrice, parfois scénariste... y’a t-il pour toi une ombre à ce tableau ?
Maman? Non, blague à part, elle mène sa carrière d’une main de maître? je ne dirai pas que tout ce qu’elle touche se transforme en or (voir l’échec de "Giorgino"), mais si demain elle voulait se mettre à la sculpture ou à la peinture surréaliste, pourquoi pas?

Quelle est la partie de son univers qui te fait le plus rêver ? Ses mots, la musique de Laurent Boutonnat, son physique peut être... ?
La poésie des mots, les sonorités de la musique, il n’y a pas de partie plus importante que les autres, c’est le tout qui fait de Mylène ce qu’elle est.

Désires-tu un jour la croiser "hors contexte artistique", dans la rue par exemple, ou bien est-ce que pour toi cela casserait-il quelque chose dans ta passion ?
Je ne le désire pas, mais si ça arrivait, je serais ravi! Ca reste un être de chair et de sang comme nous tous, ce n’est pas une déesse intouchable.