ConnexionAccueil0 Commentaire

X8Son portrait de fan

Pseudo : X8 (=> Voir son profil InnaNet <=)
Portrait réalisé le : 01/09/2014

Depuis quand aimes-tu Mylène Farmer ? Quel a été le déclic ?
1999. "Dessine-moi un mouton" en live

26 ans de carrière, 5 séries de concerts, 7 albums studios, environ 100 titres à son actif : en aurait t-il pu en être autrement, ou cela fait t’il parti de son univers ?
Que penses-tu de ce coté restrictif ?

Il y a clairement un hiatus entre 1993 et 1995 (suite à l’échec du film de LB). Je pense que si le film avait marché, il y aurait probablement eu des concerts pour l’album "L’Autre...", ce qui aurait été génial ("Agnus Dei" et "Pas de doute" n’ayant jamais été chantées en live même si cette première ne s’y prête guère...). La connaissant depuis 1999 j’ai aussi souffert du long silence entre 2002-2005 (comblé seulement par un album remix). Cela ne m’a pas dérangé car on voit bien deux temps dans sa carrière (selon moi): 1986-2001 et 2001-. Je ne pense pas être le seul à penser cela. Cela dit, je trouve nul l’idée d’un best-of intitulé 2001-2011 alors qu’en fait ce devrait être 2005-2011, ça sent un peu l’arnaque...

Sa démesure te gêne-t-elle ou la prends-tu comme de l’autodérision ?
Le Stade de France était-il un "passage obligé" ?
Imagines-tu Mylène Farmer faire une série de concerts à l’Olympia ?

Il y a une part de représentation dans sa démesure. Je ne connais pas la personne en elle-même, le personnage tel qu’il est ne me déplaît pas, elle fait ce qu’elle veut, j’aime, ou je n’aime pas. Je lui souhaite de faire autant de concerts que possibles car visiblement elle s’y plaît beaucoup. L’Olympia serait bien sûr une super idée.

Que penses-tu de l’image de fanatiques et d’hystériques qu’a son public ?
Trouves-tu cette image justifiée ?

Je ne sais pas, j’essais de les fuir. Je suis assez critique de MF par moment car je ne me dévoue qu’aux Dieux et non aux êtres humains. Néanmoins cette image fait que certains vont la rejeter, notamment après le "Oui... mais non." Je suis moi-même homosexuel, mais je ne soutiens pas le mouvement "gay", c’est-à-dire que je revendique beaucoup de choses (droits de vote des étrangers, salaires égaux hommes-femmes, la diversité politique...) mais je ne revendique rien du tout vis-à-vis de ma sexualité et je ne m’identifie pas à "Sans contrefaçon" ou les autres "hymnes" volées par cette communauté. C’est triste car "fantastiques" et "hystériques" sont des mots constamment associés à la communauté LGBT par le citoyen lambda qui a entendu parler de MF. C’est dommage. Il y a aussi des littéraires, philosophes, ou artistes qui peuvent l’aimer. Je pense que l’on est comme on est, MF aussi, et qu’on peut s’apprécier sans agir comme un hystérique...

Quelle place a-t-elle dans ta vie de tous les jours ?
Cette place a-t-elle évoluée au fil des années ?

Parfois je l’écoute toute une semaine et parfois des années peuvent passer avant que je ne rejoue l’un de ses disques.

Es-tu collectionneur ?
Par le passé oui. Je n’ai plus le temps, et je préfère dépenser mon salaire dans... autre chose (essais, séries télévisées, musique...).

Quel rapport entretiens-tu avec les autres fans ?
Je l’ai dis plus haut mais je vais en rajouter une couche, histoire d’être bien clair. Attention, ce qui suit est une preuve de fermeture d’esprit (certes--mais honnêtement, c’est difficile à supporter): j’ai du mal avec ceux et celles qui revendiquent leur identité à travers elle car ces personnes me semblent vide de sens et j’ai encore plus de mal avec ceux et celles qui se font passer pour des "gros déprimés" ou les "revendicateurs de l’identité LGBT". MF est une artiste. Elle joue sur des images gnostiques, érotiques, homosexuelles par moment mais ce n’est pas sa règle générale. J’aime les fans qui la voient comme ça, qui peuvent la critiquer (positivement et négativement). Par exemple, moi je peux chanter "je veux mourir dans la souffrance" (parodie de Canteloup je crois) et m’écouter sa discographie juste après, je ne vois pas où est le problème. D’ailleurs si je chante du Canteloup, c’est généralement devant les fans hystériques ou déprimés. Mais ça ne m’empêche pas d’apprécier l’artiste et sa musique. D’ailleurs, un vrai fan reconnaîtra autant le travail de LB que de MF et ça, la plupart l’oublie.

Trouves-tu que le public de Mylène est, comme elle le dit elle-même, «très exigeant» ? Penses-tu l’être ?
Il est ce qu’il est. MF fait ce qu’elle fait, et on a aucun contrôle dessus. Laissons là faire et apprécions sans exiger quoi que ce soit. Donc non, je ne le suis pas du tout. Par exemple, je n’ai pas aimé "Bleu Noir" non pas parce que je suis exigeant mais parce qu’il ne m’a tout simplement pas plu. Ceci dit, j’en écoute des morceaux parfois...

Peut-on prétendre bien te connaître en ignorant cette passion ?
Oui, heureusement.

A l’inverse, connaître l’univers de Mylène Farmer, est-ce déjà beaucoup te connaître ?
Non mais ça peut expliquer pas mal de mes références littéraires, culturelles, mystiques ou autres.

Comment souhaiterais-tu voir Mylène évoluer au niveau musical ?
Soit libre MF! J’espère néanmoins qu’elle va continuer à travailler avec LB même si ce n’est pas continu. J’aimerais beaucoup la voir composer également. A ce propos, j’ai beaucoup aimé "Tomber 7 Fois" et "Et si vieillir m’était conté" et j’espère la voir recommencer... sans forcément faire du copier-collier.

Penses-tu que Mylène a tort de se concentrer presque à 100% sur ses séries de concerts depuis 2005, et de délaisser ainsi la promotion d’un album et la réalisation de clips ?
C’est surtout dommage pour les clips... Quoi que "Sextonik" n’en méritait pas et, à ce titre, l’absence de clip pour cette "chanson" ne me dérange pas.

Les références littéraires et cinématographiques de son univers t’ont-elles permis de découvrir des auteurs, des films, des œuvres que tu ne connaissais pas ?
En fait c’est surtout un heureux hasard. J’avais Les Fleurs du Mal dans ma bibliothèque quand j’ai écouté pour la première fois "Ainsi-soit-je" (et donc le poème de Baudelaire), le premier album de MF que j’ai acheté.

Interprète, compositrice, actrice, écrivain, dessinatrice, productrice, parfois scénariste... y’a t-il pour toi une ombre à ce tableau ?
Non mais j’aimerais la voir se prononcer plus souvent sur des sujets polémiques et politiques. J’aimerais aussi qu’elle précise sa position par rapport à la franc-maçonnerie car certaines de ses chansons sont vraiment... troublantes: "Agnus Dei" (où elle détruit littéralement Jésus), "Vieux Bouc" (on parle d’un enfant qui vend son âme au diable), "Chloé", "Maman a tort" (on parle de pédophilie quand même!), "Ange parle moi" (il est fort probable qu’elle parle à l’ange de Lumière, cela qui avec qui "Dieu a rompu son pacte", i.e. Lucifer), "Diabolique est mon ange" (ou le parfait exemple du double langage...).

Quelle est la partie de son univers qui te fait le plus rêver ? Ses mots, la musique de Laurent Boutonnat, son physique peut être... ?
La poésie qui se dégage des morceaux et qui se marie subliment à la musique de LB, ou de Moby ("M’Effondre" est magnifique...). Physiquement, c’est une jolie femme mais je ne juge pas les gens à leur physique, je les juge à leurs mots et attitudes.

Désires-tu un jour la croiser "hors contexte artistique", dans la rue par exemple, ou bien est-ce que pour toi cela casserait-il quelque chose dans ta passion ?
Cela serait formidable! Cette rencontre hors contexte serait un travail intéressant et j’aimerais bien un jour écrire des articles sur elles (je suis chercheur) en toute objectivité (et j’insiste sur le mot--autrement dit, je veux rencontrer la personne, pas le personnage timide qu’on voit à la télévision...)


    

Vos réactions

Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.