ConnexionAccueil Menu
0

PatientaMeaSon portrait de fan

Pseudo : PatientaMea (=> Voir son profil InnaNet <=)
Portrait réalisé le : 18/07/2017

Depuis quand aimes-tu Mylène Farmer ? Quel a été le déclic ?
Cela fait maintenant 18 ans. Un coup de foudre artistique qui a opéré au printemps 1999... Je regardais les clips à la télé le samedi matin, et le clip de "L'âme-stram-gram" était diffusé en intégralité, pas tronqué, rien. Je connaissais déjà la chanteuse, dans mon enfance, "Désenchantée" passait énormément à la radio. Puis plus tard, "California".

26 ans de carrière, 5 séries de concerts, 7 albums studios, environ 100 titres à son actif : en aurait t-il pu en être autrement, ou cela fait t'il parti de son univers ?
Que penses-tu de ce coté restrictif ?

Les choses ont été écrites pour se dérouler de cette manière. Mylène a son univers, sa patte, sa façon de faire et elle se démarque de tous les autres artistes pour son authenticité. Son côté restrictif? Absolument pas gênant. Elle fait partie de ceux qui ont compris que les choses sont inoubliables quand elles sont rares. Elle apprend la patience. Plus on attend, plus on est heureux ensuite. Et encore plus actuellement, avec nos moyens de communication, notre vie moderne où tout va trop vite. Mylène gagne toujours en allant à son rythme, en faisant les choses à son rythme.

Sa démesure te gêne-t-elle ou la prends-tu comme de l'autodérision ?
Le Stade de France était-il un passage obligé ?
Imagines-tu Mylène Farmer faire une série de concerts à l'Olympia ?

Je ne suis pas tellement fan des concerts en stade justement pour ce côté immense, qui manque de toute intimité. Le Stade de France est le choix de Mylène mais je me réjouis que ça ne se soit pas fait en tournée de stades. Je la verrais bien tenter un jour des concerts dans des plus petites salles, pourquoi pas?

Que penses-tu de l'image de fanatiques et d'hystériques qu'a son public ?
Trouves-tu cette image justifiée ?

Je pense que tout artiste a son lot de fans hystériques mais que cette partie du public est une minorité. Et comme beaucoup de minorité, cette partie du public fait jazzer.... Donc oui, je trouve cette image pas du tout justifiée... Triste même.

Quelle place a-t-elle dans ta vie de tous les jours ?
Cette place a-t-elle évoluée au fil des années ?

Ça pourra sembler bête comme comparaison, mais je comparer ma "relation" avec Mylène comme une relation amoureuse de longue date. Il y a les débuts où on idéalise, on est fous amoureux. Tout est beau, parfait, magnifique. Et puis avec le temps, on change de regard, on évolue soi-même mais on continue d'aimer l'autre dans ses changements, dans son évolution. On a envie de quitter l'Autre parfois parce que son évolution ne correspond plus à ce qu'on aimait en lui au début. Mais on reste, parce que tout est encore fort, et que ce qui était là au début demeure. On ne change pas fondamentalement. Mylène c'est un peu ça. A 12 ans, je la voyais comme une créature inaccessible, une sorte de demi-déesse. Une idole. Avec les années, mon regard sur elle a changé, et je la voix un peu comme une vieille amie. Et mon affection reste inchangée. Ce qui a changé, c'est juste la couleur de cette affection.

Es-tu collectionneur ?
Non. Peut-être un ou deux collectors à prix abordables et quelques objets de merchandising achetés lors des concerts mais rarement plus.

Quel rapport entretiens-tu avec les autres fans ?
Je connais deux fans que je vois rarement. Mais sinon, aucun.

Trouves-tu que le public de Mylène est, comme elle le dit elle-même, «très exigeant» ? Penses-tu l'être ?
Le public est autant exigeant que Mylène peut être elle-même exigeante. Un échange de bon procédé. Je ne suis pas exigeante envers Mylène. Seule chose sur laquelle je peux être extrêmement critique sur elle, ce sont sur ses textes. Pour le reste, comme dit dans une précédente question, je prends Mylène comme elle est, avec ses évolutions, ses changements...

Peut-on prétendre bien te connaître en ignorant cette passion ?
Non. Mon intérêt pour Mylène Farmer a contribué à forger un peu quand même de ce que je suis aujourd'hui.

A l'inverse, connaître l'univers de Mylène Farmer, est-ce déjà beaucoup te connaître ?
En grande partie, oui.

Comment souhaiterais-tu voir Mylène évoluer au niveau musical ?
Comme elle le désire, et non comme moi je le désire.

Penses-tu que Mylène a tort de se concentrer presque à 100% sur ses séries de concerts depuis 2005, et de délaisser ainsi la promotion d'un album et la réalisation de clips ?
Non. Le marché du disque aujourd'hui est tel que les artistes ne peuvent que miser sur les concerts. Et même sans ça, peu importe.

Les références littéraires et cinématographiques de son univers t'ont-elles permis de découvrir des auteurs, des films, des œuvres que tu ne connaissais pas ?
Oui. Baudelaire, Poe, Cioran, Dickinson, etc. Tous découvert grâce à elle.

Interprète, compositrice, actrice, écrivain, dessinatrice, productrice, parfois scénariste... y a t-il pour toi une ombre à ce tableau ?
Aucune. Un artiste qui a plusieurs cordes à son arc ne peut pas ne pas les utiliser.

Quelle est la partie de son univers qui te fait le plus rêver ? Ses mots, la musique de Laurent Boutonnat, son physique peut être... ?
Un mélange de tout ça à la fois. J'avoue avoir un véritable coup de coeur pour le travail de Laurent Boutonnat... La musique du titre "Avant que l'ombre..." me file la chair de poule tant je trouve que la musique est en parfait accord avec le texte.

Désires-tu un jour la croiser hors contexte artistique, dans la rue par exemple, ou bien est-ce que pour toi cela casserait-il quelque chose dans ta passion ?
Ça peut paraître étrange mais je vois plus Mylène comme une "amie". Je ne voudrais même pas lui demander un autographe mais je lui offrirais volontiers un café si je la croisais dans la rue. Donc la croiser dans un contexte hors artistique ne casserait rien du tout pour moi. Parler avec elle autour d'un café, échanger de femme à femme. Tout simplement.